Ici, à l'initiative d'une artiste Française, Nadine Le Prince, une restauration dans les règles de l'art est engagée. Reprise des techniques d'antan : utilisation de pigments naturels, murs traités et humidifiés à la chaux, de la poussière de marbre et de coquillage, polissage des surfaces avec une agate et de l'huile de coco. Cécile Charpentier, éminente conservatrice, et son équipe supervise à présent les travaux.

" Nous perpétuons, se félicite-t-elle, le savoir-faire ancestral grâce aux soutiens de notre Institut National du Patrimoine (INP) et de l'université féminine de Mody."

(Extrait d'un article de TV5 Monde)

     HISTOIRE DE LA HAVELI

Héritage inestimable du 19ème siècle, âge d'or de la Route de la Soie, notre Haveli a été construite dans le carrefour économique du Shekhawati, par Nand Lal Devra, un riche marchand Marwari qui doit sans doute sa fortune au commerce de l'opium !

Abandonnée dans les années 1950 avec l'avènement des nouvelles routes commerciales et des ports, elle s'est lentement endormie dans le sable chaud du désert du Thar pour servir d'abris à quelques chèvres.

 

En 1998, Nadine Le Prince, artiste peintre française, attirée par la beauté mélancolique des demeures abandonnées des Marwaris décide de racheter la Haveli des Devra.

Elle œuvre alors pour restaurer le patrimoine de Fatehpur et ouvre un centre culturel où se côtoient artistes indiens et français.

Il va lui falloir plusieurs années pour restaurer les lieux.

Enivrant mélange des contes des Mille et Une Nuits et de la Belle au Bois Dormant, Nadine est prise au piège du charme de la Haveli à tel point qu'elle décide de consacrer son énergie à la restauration authentique de ses fresques de manière à lui redonner toute sa splendeur d'antan.

Aujourd'hui, la Haveli abrite une galerie d'art exposant des œuvres indiennes et françaises ainsi qu'un travail photographique et des objets traditionnels rapportés par Joël Cadiou, lors de ses voyages dans des terres préservées de tribus indiennes comme le Nagaland.

Décorée dans l'esprit d'origine avec du mobilier chiné auprès des antiquaires locaux et un soupçon de modernité, Le Prince Haveli ouvre aujourd'hui ses chambres de charme aux voyageurs qui recherchent une oasis de culture et d'art pour étancher leur soif d'authenticité dans l'environnement accueillant et l'ambiance décontractée d'un séjour familial.

Définitivement "The place to be in Shekhawati" !

Nadine Le Prince

SAUVEGARDE DU PATRIMOINE

"The Shekhawati Project"


Devant la disparition inexorable du patrimoine artistique et architectural que constituent les Havelis du Shekhawati, notre famille, assistée par une équipe internationale d’experts en restauration, s’est lancé un nouveau défi : mettre tout en œuvre pour conserver, avec notre Haveli, un exemplaire unique et authentique de cette richesse culturelle.


Le Prince Haveli va donc bénéficier d’une restauration scientifique stable et durable et sera au cœur d’un programme universitaire de conservation et restauration qui s’adresse à tous les amateurs d’art, étudiants en art ou professionnels intéressés par la sauvegarde de ce patrimoine.


Il n’existe aujourd’hui aucun autre projet de cette ampleur et de cette qualité dans la région. Nous sommes heureux de poursuivre le travail de Nadine Le Prince pour que, dans les années à venir, des voyageurs puissent encore découvrir ou admirer la beauté de ces demeures.

© 2019  LE PRINCE HAVELI

  • Facebook Social Icône
  • Trip Advisor social Icône
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube